NUIT BLANCHE 2018 – PONT ALEXANDRE III – LE PONT DES ÉCHANGES
« Ideally, this text will make you levitate » © Laure Prouvost

NUIT BLANCHE 2018 – PONT ALEXANDRE III – LE PONT DES ÉCHANGES
« Ideally, this text will make you levitate » © Laure Prouvost

Dans le cadre de Nuit Blanche 2018 qui se tiendra samedi 6 octobre, Thanks for Nothing propose un programme artistique, solidaire et engageant.

Au cœur de la Constellation Invalides et du Super Kilomètre mis en place par Gaël Charbau, Directeur artistique de Nuit Blanche, Thanks for Nothing investit le Pont Alexandre III qui sera exceptionnellement rendu piéton. Entre 300 000 et 400 000 personnes sont attendues à cette occasion.

Dans le prolongement des projets déjà portés par Thanks for Nothing, « Le Pont des échanges » créé un dialogue entre le monde de l’art et le monde associatif.

De 19h à 2h, Thanks for Nothing programme un cycle exceptionnel de performances, lectures et projections pour les visiteurs de Nuit Blanche.

Marie-Claude Pietragalla, Julien Derouault et le Théâtre du Corps présentent en avant-première une performance exceptionnelle de leur prochaine création Lorenzaccio, à découvrir à la salle Pleyel du 1er et 10 février 2019.

8 artistes contemporains – Wael Alkak, Uriel Barthélémi, Alex Cecchetti, Valérie Mréjen, Melik Ohanian, Christodoulos Panayiotou, Laure Prouvost et Noé Soulier – proposent des interventions spécialement pensées et réalisées pour l’occasion.

En parallèle, Thanks for Nothing invite 5 associations qui œuvrent à l’insertion des publics défavorisés grâce à l’accès à la culture : la Fondation Abbé Pierre, l’atelier des artistes en exil, Bibliothèques sans frontières, Cultures du cœur et Music Fund. La sélection s’est opérée afin de représenter les différents domaines de la création : arts plastiques, spectacle vivant, littérature et musique.

Thanks for Nothing met également en place une collecte géante d’objets culturels sur le Pont Alexandre III. Une liste des besoins nécessaires aux activités et aux ateliers pédagogiques organisés par les associations est établie : livres, manuels scolaires, crayons de couleurs, feutres, instruments de musique… Les visiteurs de la Nuit Blanche sont ainsi appelés à participer au parcours solidaire en faisant un don répondant aux besoins des associations. La programmation et les performances sont autant de remerciements immatériels aux participants de la collecte.

« Le Pont des échanges » est mis en espace par les architectes et scénographes Jasmin Oezcebi et Franck Vinsot. Le projet est pensé comme une évocation des ponts habités, une transposition contemporaine du pont au change. Spatialement, les modules abritant les associations sont disposés sur le Pont Alexandre III, créant visuellement et symboliquement, le lien entre les projets, les artistes, les visiteurs et les deux rives de la Seine.

Le Pont des échanges est réalisé avec le soutien de Carnibird, la Fondation Abbé Pierre et le Perchoir.